> au delà du mur

Durant la seconde Intifada, un mur a été érigé pour séparer palestiniens et israéliens. Avec les frontières du Liban au Nord et celle d’Egypte au Sud, Israël devient une sorte de vaste ghetto. Ainsi la seule frontière dénuée de murs ou clôtures électrifiées reste la façade maritime du pays. Là les regards se perdent dans des lointains paisibles, les tensions se relâchent, et le soleil couchant célèbre cette paix occidentale à laquelle viennent goûter promeneurs et nageurs, surfeurs et rêveurs… J’ai photographié la plage de Tel Aviv, exutoire, bain de vie, ailleurs possible… Des images comme en suspens, à l'équilibre incertain, incluant dans leur dynamique les reflets d'une tension que l'extrême relâchement révèle...

Et pendant que je fixais des images paisibles, paradoxales, sur les autres frontières, au delà du mur, l’Intifada faisait rage. Je présente aujourd'hui ces images avec des textes relatant des faits positifs entre palestiniens et israéliens. Comme une façon d'entrevoir "l'Au delà du Mur"...